La République Démocratique du Congo (RDC) est l’un des rares pays dans lequel le Centre Carter a une présence continue sur le terrain. L’objectif principal du Centre Carter en RDC est de promouvoir la redevabilité, la transparence et le respect des droits de l’Homme à travers le renforcement de capacités de la société civile et d’institutions gouvernementales. En 2014, le Centre Carter a mis en œuvre des projets à Kinshasa, au Katanga, en Province Orientale, au Sud Kivu et au Nord Kivu.

Le Centre Carter a décidé d’ouvrir un bureau à Kinshasa après les élections transitionnelles de 2006 pour contribuer au développement et au renforcement d’une société démocratique inclusive et à la protection des droits de l’Homme en RDC.

A Kinshasa, le Centre Carter soutient la société civile en renforçant leurs capacités techniques et organisationnelles pour leur permettre de travailler conjointement dans le suivi de la situation des droits de l’Homme et la rédaction de rapport sur des problématiques clefs relatives aux droits de l’Homme. Le Centre Carter souhaite encourager le dialogue, la coordination et la collaboration entre les différents acteurs. Il a également soutenu les organisations locales à mettre en place un système d’alerte pour les défenseurs des droits de l’Homme en danger.

Outre ces programme de suivi de la situation des droits de l’Homme et de protection des défenseurs, le Centre Carter a deux autres thématiques d’intervention : l’observation électorale et la bonne gouvernance dans le secteur minier industriel.

Suite à son observation des élections présidentielles et législatives de 2011 en RDC, le Centre Carter a lancé une phase pilote de renforcement des capacités des organisations de la société civile locales pour les aider à plaider en faveur d'un processus électoral crédible pour des élections démocratiques. Sur la base du succès de cette démarche, le Centre Carter prévoit maintenant d’étendre ce programme.

La bonne gouvernance dans le secteur des ressources reste un défi en RDC. La RDC est un pays qui possède nombre de ressources naturelles y compris de riches réserves de cuivre, cobalt, coltan et autres minéraux de valeur. Cependant, les mines congolaises n’ont que peu contribué à la réduction de la dette nationale ou à l’amélioration des conditions de vie de millions de congolais. En coopération avec des partenaires locaux, le Centre Carter travaille pour améliorer la transparence et la redevabilité de cet important secteur dans l’économie congolaise.

Remerciements: 

Le programme Maison des Droits de l'Homme est une initiative du proramme Démocratie du Centre Carter. Ce proramme est soutenu par  Open Square Project, l'Agence Suédoise de Développement International (SIDA), le bureau des affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni (FCO), l'agence des Etats-Unis pour pour le développement international (USAID) et le Département d'Etat américain bureau de la démocratie , des droits de l'Homme et du travail (DRL)

 

See Vision and Mission Statement.